INFORMATIQUE

Microsoft met en garde contre une nouvelle arnaque rédigée en français

Microsoft met en garde contre une nouvelle arnaque rédigée en français

«Les cybercriminels détournent à leur profit le climat d’enthousiasme entourant actuellement Windows 10», explique Microsoft. Reporters/Photoshot

Éviter les virus et logiciels malveillant est un combat de tous les instants. Microsoft le rappelle une nouvelle fois, mettant en garde contre des e-mails frauduleux, en français cette fois.

«Les cybercriminels s’expriment désormais en français!», alerte Microsoft, qui note une recrudescence d’e-mails frauduleux rédigés en son nom pour mieux piéger ses victimes.

Ces derniers jours, plusieurs personnes ont été contactées en Belgique par des fraudeurs qui se font passer pour des collaborateurs de Microsoft. Contrairement aux précédentes tentatives d’escroquerie de cet été, ces e-mails sont désormais également rédigés en français, précise la compagnie américaine dans un communiqué de presse.

L’objet de la tentative de fraude: une proposition de mise à niveau vers Windows 10 à l’aide d’un logiciel en pièce jointe. Sauf que ce logiciel est un virus, cryptant les données présentes sur l’ordinateur infecté, avant d’afficher un compte à rebours et d’exiger le paiement d’une rançon. Paiement qui sera totalement inefficace pour débloquer l’ordinateur.

Pas de mise à niveau par e-mail

Microsoft précise que la mise à jour vers Windows 10 ne s’effectue pas par e-mail, mais bien par sa plate-forme Windows Update.

Si malheureusement, vous êtes tombé dans le piège, en espérant qu’il n’est pas trop tard et que vous n’avez pas payé, déconnectez votre ordinateur d’internet et procédez à un scanning complet avec un détecteur de virus récent, afin d’éliminer le logiciel malveillant.

Par précaution, il est conseillé également de modifier tous les mots de passe sur votre ordinateur mais aussi au niveau des services que vous utilisez sur internet (messagerie, Facebook, Twitter…).

Si vous avez subi des dommages à la suite de cette escroquerie, vous pouvez déposer une plainte auprès de votre police locale.

Comment repérer la supercherie?

Voici les indices qui doivent éveiller votre attention:

• Ce mail est envoyé de l’adresse «update@microsoft.com», qui crée, dans un premier temps, un climat de confiance. Cependant, dans l’en-tête, il apparaît qu’il s’agit d’une adresse IP provenant de Thaïlande.

• L’utilisation des couleurs du mail correspond au schéma des couleurs de Windows 10, notamment l’arrière-plan bleu.

• Le mail est rédigé en langue anglaise, voire en langue française. Cependant, il présente différents caractères erronés, ne correspondant pas à notre alphabet.

• Au bas du mail, il est indiqué que le contenu est scanné par un antivirus. Selon ce texte, l’e-mail est dépourvu de virus. Le message présente un lien vers un filtre e-mail open source existant, ce qui induit beaucoup d’utilisateurs en erreur.