Nuisances des avions - Ridouane Chahid (PS) demande au MR de venir avec des solutions pour réduire les nuisances

Le député socialiste bruxellois Ridouane Chaid a demandé jeudi au MR de renoncer à sa proposition de taxer le survol de Bruxelles par les avions décollant et atterrissant à Zaventem et de s'atteler à mettre en oeuvre un plan de réduction des nuisances que ceux-ci engendrent à Bruxelles.

Le chef du groupe MR au parlement bruxellois, Vincent De Wolf, a proposé jeudi de fixer une taxe pour le survol de Bruxelles de dix euros modulée selon un coefficient tenant compte du niveau sonore de l'avion et de l'horaire du vol. Cette hausse de charge sera répercutée sur le consommateur mais, selon le chef de groupe Vincent De Wolf, de façon limitée.

Le MR a calculé qu'une telle taxe rapporterait de 15 à 20 millions d'euros à la Région.

Pour M. Chahid, la proposition de Vincent De Wolf n'a pour objectif que de "masquer l'incompétence de Mme (la ministre de la Mobilité, Jacqueline) Galant" (MR) dans le dossier des nuisances sonores...

"Le MR veut-il légitimer l'excès de survol et les nuisances que cela provoque pour les Bruxellois? Au lieu de penser à taxer, nous demandons au MR de reprendre la gestion de ce dossier de manière sérieuse et de mettre sur pied un plan qui réduise de manière significative les nuisances sonores", a commenté l'élu PS.

De son côté, le chef du groupe FDF au parlement bruxellois, Emmanuel De Bock (FDF), a estimé que taxer l'utilisation de l'espace aérien au départ de la Région bruxelloise serait illégal car il s'agit d'une compétence fédérale.


Nos dernières videos