BASKET – EURO

Hervelle : « On ne doit cette qualification qu’à nous-mêmes »

Hervelle : « On ne doit cette qualification qu’à nous-mêmes »

Hervelle (à droite) et Serron se congratulent. Le premier a été décisif en deuxième période contre l’Ukraine en muselant Fesenko, le second a livré un match plein de maturité sur le plan défensif et offensif BELGA

Les Lions étaient aux anges après leur troisième victoire à Riga (71-79 contre l’Ukraine), synonyme de qualification pour les 1/8 de finale face à la Grèce. Ils ambitionnent de forcer les portes des quarts de finale à Lille.

À l’image d’Axel Hervelle, auteur d’un formidable travail défensif en deuxième mi-temps sur le colosse adverse Fensenko, les Belgian Lions ont savouré leur qualification pour les 1/8 de finale de l’Euro.

«Pour moi, cette qualif’ est plus belle qu’il y a deux ans, car on ne la doit à personne, a réagi le capitaine de l’équipe. En 2013, c’est grâce à une victoire de l’Allemagne face à Israël qu’on était passé au 2e tour, et en jouant le dernier match de poule face à la France sans avoir le couteau sous la gorge. Ce mercredi, après le succès de l’Ukraine contre la Lettonie que nous avions regardé à la télévision, on s’est tous dit: “ On va aller la chercher nous-mêmes. Mais c’est grâce aussi au coaching. Ça n’est pas facile de composer avec tous les joueurs alors que 5 matches doivent être disputés en 6 jours. À Lille, en 1/8 de finale, nous n’aurions rien à perdre. Le Top 8 reste notre ambition.»

Ce sentiment, Sam Van Rossom, auteur de plusieurs pénétrations déterminantes (5 sur 6 à 2 pts) en 2e période, le partageait: «Quel que soit l’adversaire, nous partirons avec l’étiquette d’outsider, mais nous avons prouvé à plusieurs reprises durant l’été que nous étions capables de sortir de bons matchs dans ce rôle-là.»

Revenant, pour sa part, sur la deuxième mi-temps des Belges face à l’Ukraine (remportée 32-44), le coach Eddy Casteels ajoutait: «Mes joueurs se sont une nouvelle fois battus les uns pour les autres. Avez-vous cette bagarre dans la raquette, et ce nombre de poussées, pour aller chercher les rebonds? Pffff. Même Tabu est allé chercher 8 rebonds.»

Au lit à 5 heures du matin!

Les Belges quitteront la Lettonie la nuit prochaine vers 2hdu matin, à bord d’un charter qui emmènera aussi les trois autres équipes qualifiées dans le groupe D.

«Nous ne nous endormirons pas avant 5 heures du matin, et il se peut qu’on doive s’entraîner ce vendredi à 11hdans l’enceinte Pierre-Mauroy. Franchement, c’est un manque de respect par rapport aux qualifiés. Pourquoi n’y a-t-il pas eu un jour supplémentaire avant les 1/8 de finale?», s’indignait l’assistant-coach des Lions, Jacques Stas. On peut difficilement lui donner tort…

Nos dernières videos