BELGIQUE

Un nouveau site pour lutter contre la fraude avec le Moniteur belge

La Fédération des Chambres de Commerce belges a développé une application gratuite grâce à laquelle l’escroquerie, où des fraudeurs se déclarent faussement comme administrateurs d’une société via une publication au Moniteur belge, peut être désormais automatiquement et plus rapidement détectée, annonce-t-elle jeudi.

Au mois de juillet, au moins 23 entreprises avaient été victimes d’une telle fraude par une bande bulgare. Un criminel se faisait passer, à faux titre, pour l’administrateur délégué d’une société et le faisait publier au Moniteur belge. Il essayait ensuite d’extorquer de l’argent à la banque. Les dirigeants d’entreprise dupés devaient s’inscrire à nouveau, contre paiement, au Moniteur belge comme patron de leur propre entreprise.

D’après la Fédération des Chambres de Commerce belges, cela démontre qu’il y a un sérieux problème d’insuffisance de contrôles des publications par les greffes des tribunaux de commerce. Les entreprises n’ont normalement pas connaissance de ces fausses publications parce qu’elles ne reçoivent pas d’accusé de réception ou d’enregistrement.

La Fédération, en coopération avec le bureau d’avocats Tack51 et l’entreprise IT TRI-S, a lancé un site Internet (www.publications-legales.be), afin d’aider les entreprises, leur permettant de s’enregistrer gratuitement par leur numéro de BCE, nom, adresse et e-mail.

Lorsqu’une nouvelle publication se référant à une société paraît au Moniteur belge, les dirigeants de l’entreprise concernée obtiennent immédiatement une notification et ils peuvent, si nécessaire, le signaler à leur banque, à la police ou aux tribunaux, explique-t-elle.

Nos dernières videos