MIGRATION

Le cdH s’étonne que Theo Francken soit toujours en place

Le cdH s’étonne que Theo Francken soit toujours en place

La présence de Theo Francken dans le gouvernement fédéral continue de toute évidence à «poser problème», estime le cdH. BELGA

Le cdH s’est dit étonné que le secrétaire d’État Theo Francken soit toujours en place après ses dérapages en pleine crise des migrants.

«À l’heure où certains réclament la démission de Theo Francken, le cdH s’étonne qu’il soit toujours en place», ont réagi jeudi les démocrates-humanistes dans la foulée des appels d’une série d’acteurs de la société civile, comme le Mrax ou la Ligue des droits de l’Homme et alors que le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a dit soutenir son collègue N-VA, même s’il regrette quelque « maladresse » dans sa communication.

«Le secrétaire d’État N-VA termine sa première année dans ce gouvernement comme il l’a commencée: avec des outrances et une attitude méprisante», dénonce le cdH qui regrette que le Premier ministre se soit «trompé» en affirmant – en octobre 2014 – que «ça n’arriverait plus, que ce serait la dernière fois». Theo Francken avait déjà été confronté à l’époque à d’anciennes prises de position controversées sur les réseaux sociaux et avait été pointé du doigt pour des rencontres sulfureuses, à la suite de quoi il avait présenté des excuses.

La présence de Theo Francken dans le gouvernement fédéral continue de toute évidence à «poser problème», estime le cdH. «Elle entache gravement et inutilement l’action de la Belgique. Bien plus que le mini-recadrage de Theo Francken par le ministre des Affaires étrangères, le cdH demande au Premier ministre de prendre ses responsabilités et de coordonner l’action du fédéral».

Nos dernières videos