WAREMME

Waremme : un chariot déclenche l’alarme incendie de la maison de repos

Waremme : un chariot déclenche l’alarme incendie de la maison de repos

L’alarme a été déclenchée au sein de la maison des «Heures paisibles» à Waremme. streetview

Mercredi vers 19h45, les pompiers de Hesbaye sont sortis en nombre suite au déclenchement de l’alerte incendie à la maison de repos «Les Heures paisibles».

Cette sortie n’a cependant pas été suivie d’une intervention car l’alerte a en fait été déclenchée par… un chariot qui est venu briser la vitre d’un boîtier d’alarme et qui a mis celle-ci en route. Le personnel sur place a alors tenté de couper l’alarme. Un enchaînement de circonstances qui a donc provoqué le départ des pompiers.

Dans le jargon, il s’agit d’une fausse alerte bien intentionnée car provoquée par un accident.

Du côté des responsables de la maison de repos, on retient le positif de cette mésaventure: «Sur place, nous avions 8 agents, 3 d’entre eux étaient formés (et les autres doivent l’être dans les prochains mois) à la gestion de l’alarme incendie. Cette mise en situation a permis de tester les réflexes», explique Laura Crapanzano, présidente du conseil d’administration d’Intersenior qui gère les maisons de repos.


Nos dernières videos