Les travailleurs de Scandinavian Tobacco Group (STG) à Lummen ont arrêté le travail mercredi pour protester contre le licenciement de 27 personnes. La grève pourrait durer, selon les syndicats.

La direction de STG qui emploie 600 personnes a annoncé une restructuration. Depuis lundi, des arrêts de travail ont été organisés à Lummen. "Désormais, nous avons reçu la liste des travailleurs qui devront quitter l'entreprise", explique Andres Vandereycken, secrétaire général à la FGTB. "Le choix a été très subjectif. Les contacts entretenus avec les syndicats sont l'un des critères retenus pour licencier. A partir de jeudi, un piquet de grève sera installé à l'entrée de l'entreprise".

Lors de discussions avec la direction, les syndicats vont demander une possibilité de départ volontaire, la baisse de la charge de travail pour les 55 ans et plus ainsi qu'une liste de critères objectifs de licenciement.

Nos dernières videos