Peut-être une très longue journée pour les Lions

HUITIÈMES DE FINALELes Belgian Lions doivent se préparer à vivre une très longue journée, en cas de qualification. Alors qu’ils se réveilleront vers 8h30 (7h30 en Belgique), ils ne se coucheront que vers 3hdu matin, la nuit prochaine… dans leur hôtel lillois.

Après avoir disputé leur match dans l’après-midi à l’Arena Riga, ils devront attendre les trois autres nations qualifiées, et donc la fin du dernier match entre la Lituanie et la République tchèque pour rejoindre l’aéroport vers minuit. Les quatre équipes du groupe quitteront la Lettonie vers 1hdu matin à bord d’un charter pour rejoindre le nord de la France. «Avoir une si courte nuit après un premier tour déjà très éprouvant, ce n’est pas l’idéal, glisse le manager Jacques Ledure, mais la situation est identique pour tout le monde.» Demain, les Belgian Lions risquent aussi de devoir se lever tôt pour pouvoir s’entraîner dans le stade Pierre-Mauroy. «Vu qu’il y a 16 équipes, nous ne pourrons disposer du parquet que durant 45 minutes. Et comme on aura joué tôt le jeudi, on pourrait bien être les premiers à devoir s’entraîner.» Par ailleurs, les Lions pourraient aussi profiter d’une autre salle d’entraînement à Villeneuve-d’Ascq érigée par leur sponsor Décathlon, dont le siège central se situe dans la cité nordiste. Par contre, si les Lions sont éliminés, ils rentreront à Bruxelles-National dès vendredi matin via un vol de ligne direct.

Nos dernières videos