US OPEN - Quarts de finale

Djoko face à Cilic, le tenant du titre

Djoko face à Cilic, le tenant du titre

Cilic va défendre son titre de l’an passé face à Djokovic, qu’il n’a encore jamais battu. Reporters/Imago Sport

Djokovic a passé l’écueil Lopez en quarts de finale. Il jouera face à Cilic, le tenant du titre, vainqueur de Tsonga.

Le Croate Marin Cilic, vainqueur de l’US Open 2014, a eu besoin de cinq sets et quatre heures de jeu pour battre Jo-Wilfried Tsonga et atteindre les demi-finales de l’édition 2015, mardi.

Cilic s’est imposé 6-4, 6-4, 3-6, 6-7 (3/7), 6-4, et sera opposé au prochain tour à Novak Djokovic, vainqueur en quatre sets de l’Espagnol Feliciano Lopez (6-1, 3-6, 6-3, 7-6 (7/2)).

Tsonga a fait douter jusqu’au bout Cilic, qui avait été sacré à New York en 2014 à la surprise générale.

Le Croate, no 9 mondial, pensait avoir son billet pour le dernier carré en main après avoir remporté les deux premiers sets. Mais Tsonga, 30 ans, est revenu à sa hauteur en repoussant au passage dans la quatrième manche trois balles de match.

Grâce à son service (29 aces), Cilic, entraîné par son illustre compatriote Goran Ivanisevic, a fini par remporter son quart de finale sur sa sixième balle de match.

«Ce quart de finale a été une grosse bataille mentale, surtout quand j’ai perdu le quatrième set où j’ai eu plusieurs balles de matches, mais Jo a réussi des coups extraordinaires », a-t-il noté.

« Il faisait très chaud, les conditions étaient difficiles, mais je suis fier d’avoir tenu le coup et d’avoir respecté ma stratégie jusqu’au bout », a-t-il souligné.

12 succès consécutifs à New York

Cilic face à Djokovic, une demi-finale serbo-croate, cela peut-il faire des étincelles? Face à Cilic, Djoko n’a jamais perdu, en treize confrontations. Malgré ce bilan parfait, le numéro un mondial se méfie du Croate qui est en pleine confiance sur le ciment new-yorkais.

« Marin reste sur 12 victoires consécutives à New York, a compté Djoko. Je suis sûr qu’il se sent en confiance. Il a gagné un match très accroché contre Tsonga. Il a déjà joué deux matches en cinq manches dans ce tournoi. Il possède un excellent service. Il a dû servir autour de 30 aces (NDLR: 29) ce mardi, qui lui permettent de se sortir de situations difficiles. Je le connais très bien. J’ai beaucoup joué contre lui.»

Djokovic le sait, il ne devra plus faire les mêmes erreurs que face à Lopez, notamment au deuxième set et devra produire son meilleur tennis.

« C’est évident, disait-il, car je suis persuadé que Cilic ne montera pas au filet sur chaque balle. Mais je sais aussi qu’il pratiquera un tennis très agressif et qu’il saisira toutes les opportunités. C’est d’ailleurs de cette manière qu’il a remporté le tournoi l’an passé. Je l’avais regardé lors de sa finale et il avait produit du grand tennis, sans doute le meilleur de sa vie. Et puis, je sais qu’il adore jouer à New-York, en particulier sur ce court Arthur Ashe. Comme je l’ai dit, c’est à moi de tenter de briser cette sphère positive et de produire aussi mon meilleur tennis.»

Nos dernières videos