article abonné offert

SPRIMONT - Tribunal correctionnel de Liège

Meister : ils veulent être jugés en allemand

Les cadres de la société Meister-Sprimont, poursuivis devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre des événements qui s’étaient déroulés lors d’un conflit social, ont sollicité mercredi que l’affaire soit renvoyée devant une juridiction de langue allemande.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 44 des 226 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos