Une loi va assouplir avant l’été 2016 le droit du travail en France, «trop complexe, parfois même illisible», a annoncé mercredi le Premier ministre Manuel Valls, une mesure qui vise à relancer l’emploi dans un pays comptant 3,5 millions de chômeurs.

Il s’agit de donner «plus de souplesse, pas moins de protection», a assuré le chef du gouvernement socialiste, régulièrement accusé par l’aile gauche de sa majorité d’être trop favorable aux entreprises et moins aux salariés.

Cette loi ne remettra pas en cause la durée légale du travail fixée à 35 heures, une durée régulièrement critiquée par l’opposition de droite et les milieux économiques mais considérée comme une grande avancée sociale par la gauche, a-t-il notamment précisé.

Le projet de loi sera présenté en Conseil des ministres fin 2015 ou début 2016. Les chefs d’entreprise français imputent régulièrement la faiblesse des embauches aux rigidités du code du travail. Le président Hollande a conditionné la réussite de sa présidence et son éventuelle candidature à une nouveau mandat en 2017 à un renversement de tendance sur le front de l’emploi. Depuis son élection en mai 2012, environ 630.000 chômeurs supplémentaires ont poussé la porte de Pôle emploi, l’organisme qui prend en charge les chômeurs français.

Nos dernières videos