CYCLISME

6 cols, un dénivelé de 4.800 m: place à l'étape-reine de la Vuelta (Vidéo)

Après leur première journée de repos, les coureurs engagés dans le Tour d'Espagne reviennent directement dans le vif du sujet avec l'étape-reine cette Vuelta 2015.

La 11e étape qui démarre d'Andorre-la-Vieille ne fait "que" 138 km. Mais elle est jalonnée de six cols pyrrénéens, dont une rude ascension finale à l’Alto Els Cortals d’Encamp (2.100 m). Ils vont s'enchaîner sans partie de plaine, avec un dénivelé proche des 4.800 mètres!

Dans l'ordre, le peloton va se farcir la Collada de Bexalis (1re catégorie, 6,5 km, 14% max), le Coll d'Ordino (1re), le Coll de la Rabassa (1re, 14 km), la Collada de la Gallina (hors-catégorie, 11,9 km), l'Alto de la Comella (2e) et l'ascension finale vers Cortals d'Encamp (9,6 km à 8,4%, 14% max). Voilà qui s'annonce aussi prometteur que douloureux pour les mollets des coureurs.

"C'est une des étapes les plus dures de l'histoire de l'épreuve. Il n'y aura quasiment jamais la possibilité de récupérer. A la moindre erreur, tu perds toutes tes chances pour le général", a commenté Pedro Delgado, ancien vainqueur du Tour de France et de la Vuelta reconverti en consultant sur Eurosport.

L'actuel leader Tom Dumoulin pourra-t-il résister à ses principaux poursuivants au classement général, comme Joaquim "Purito" Rodriguez (Katusha, 2e du général à 57 secondes), Alejandro Valverde (Movistar, 6e), Nairo Quintana (Movistar, 7e), et surtout Chris Froome (Sky, 8e à 1 min 18 sec)? "Ce sera très difficile mais je vais tout essayer", a assuré le rouleur néerlandais. "Je vais essayer de donner mon maximum, beaucoup de choses peuvent arriver. C’est peut-être l’étape la plus difficile que j’ai jamais eue à affronter."

+ L'étape débute à 13h30. Suivez son évolution avec notre module de live:

Nos dernières videos