AUTO

L’IBSR favorable à l’intégration de boîtes noires dans les voitures

L’IBSR favorable à l’intégration de boîtes noires dans les voitures

Chaque habitude de l’usager est enregistrée dans la boîte noire. Dmitry Vereshchagin – Fotolia

L’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) et les compagnies d’assurances sont favorables à l’intégration de boîtes noires dans les véhicules.

En contrôlant la conduite, la vitesse et les habitudes des usagers, la boîte noire connectée permettrait de récompenser les conducteurs les plus prudents en diminuant leur prime d’assurance. Malgré les risques d’atteintes à la vie privée, elle devrait bientôt faire son apparition dans nos voitures, lit-on mercredi dans les journaux de Sudpresse.

Aux États-Unis, 96% des voitures en sont déjà équipées. La Grande-Bretagne et l’Italie sont également plus avancées en la matière. «Avant, ça clochait au niveau de la technique. Mais aujourd’hui, faire fonctionner ce système de boîte noire est parfaitement possible. La seule barrière, c’est que les compagnies d’assurances doivent trouver un accord avec la commission de la protection de la vie privée», explique Benoît Godart, porte-parole de l’IBSR.

Le dossier n’est pas encore sur la table de la commission de la protection de la vie privée, mais celle-ci précise qu’il est «clair que les assurances ne pourront pas utiliser les informations récoltées pour autre chose que le but poursuivi».

Nos dernières videos