ANDERLECHT

Van Holsbeeck : «Anderlecht est plus fort que la saison passée»

Van Holsbeeck : «Anderlecht est plus fort que la saison passée»

Van Holsbeeck: «Nous étions trop dépendants de Mitrovic l’an dernier, désormais notre noyau est plus équilibré.» BELGA

Herman Van Holsbeeck est très satisfait du mercato mauve. Il évoque les renforts ainsi que Boussoufa et Vanden Borre.

Herman Van Holsbeeck, on vous sent soulagé en cette fin de mercato…

J’adore le jour de la rentrée des classes car il correspond à la fin de la période la plus difficile de l’année pour un dirigeant. Le mercato est chaque saison plus compliqué.

Nous avons pu le constater avec le dossier Boussoufa. Roger Vanden Stock a dit que les négociations avaient échoué parce que le Marocain ne pensait qu’à l’argent. Vous confirmez?

Notre président réagit souvent de façon émotionnelle. Il considère Boussoufa comme l’un de ses fils. Du coup, il a laissé parler son cœur. En fait, le transfert ne s’est pas fait parce que Boussoufa voulait être libre après une saison alors que nous voulions qu’il reste au moins deux ans vu l’énorme effort financier que cela représentait pour Anderlecht.

Que va devenir Anthony Vanden Borre?

Un transfert aurait été idéal pour toutes les parties (NDLR: le salaire annuel de Vanden Borre est estimé à 800 000 euros) mais nous n’avons trouvé aucune solution. Jusqu’à nouvel ordre, il s’entraîne avec le noyau B (NDLR: il est sous contrat jusqu’en 2018). À lui de s’y donner à fond et de saisir les chances qui s’offriront à lui. Pour être honnête, avant que n’éclate l’«affaire», j’avais imaginé pour Anthony, à terme, une fonction dans laquelle il encadrerait les jeunes Africains et serait pour eux un modèle. Ce n’est pas le cas actuellement.

À part Boussoufa, vous avez offert à Besnik Hasi tous ses premiers choix…

Ces derniers temps, j’avais reçu beaucoup de mails d’insultes sur nos transferts, notamment au sujet de l’arrivée d’Okaka, mais les choses sont en train de changer. Nous sommes en tête alors qu’on ne joue pas encore bien. Le coach est heureux du travail accompli durant ce mercato.

La pression qui pèse désormais sur Besnik Hasi est énorme…

Elle est effectivement très grande, on l’a déjà senti après Ostende, car nous devons être champions. Mais cela vaut pour chaque coach quand Anderlecht n’a pas été champion la saison précédente.

Anderlecht est-il plus fort que la saison passée?

Certainement! Nous étions trop dépendants de Mitrovic l’an dernier. Désormais, nous avons un noyau beaucoup plus équilibré avec au minimum deux joueurs pour chaque poste.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Union St-Gill. 11 7 3 1 24/11 22
2 FC Bruges 11 6 1 4 20/13 22
3 Eupen 11 6 3 2 21/14 20
4 Antwerp 11 6 3 2 21/15 20
5 FC Malines 11 6 4 1 19/19 19
6 KRC Genk 11 5 4 2 21/17 17
7 Ostende 11 5 4 2 16/19 17
8 Anderlecht 11 4 2 5 21/14 17
9 Charleroi 11 4 2 5 19/13 17
10 Courtrai 11 4 4 3 14/14 15
11 St-Trond 11 4 4 3 12/14 15
12 La Gantoise 11 4 5 2 18/13 14
13 Standard 11 4 5 2 12/19 14
14 FC Seraing 11 4 7 0 15/21 12
15 Zulte-Waregem 11 3 5 3 17/24 12
16 OH Louvain 11 1 3 7 11/19 10
17 Cercle Bruges 11 2 7 2 12/18 8
18 Beerschot 11 0 9 2 7/23 2
Nos dernières videos