La Liga reprend: Griezmann lance l’Atletico, Valence cale

Antoine Griezmann a bien débuté la saison avec un premier but inscrit sur coup franc. AFP

Un coup franc d’Antoine Griezmann a permis à l’Atletico Madrid d’écarter le promu Las Palmas (1-0) ce samedi pour la première journée du championnat d’Espagne, tandis que Valence, avec une équipe bis, s’est contenté d’un nul (0-0) face au Rayo Vallecano.

Les attaquants semblent rouillés en Liga: après cinq matches de cette journée inaugurale, seuls deux buts ont été inscrits, un maigre ratio qui est loin de refléter la culture offensive espagnole.

Au stade Vicente-Calderon, l’unique but de Griezmann a suffi à l’Atletico pour s’imposer: l’attaquant français a adressé un coup franc légèrement dévié par le mur qui a pris le gardien à contre-pied (16e).

Très en vue, Griezmann paraît avoir repris cette nouvelle saison sur le même rythme que la précédente, où il avait terminé troisième meilleur buteur de Liga (22 buts) à égalité avec Neymar et derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

L’Atletico doit néanmoins une fière chandelle à son gardien Jan Oblak, qui a évité l’égalisation des Canariens d’une parade spectaculaire en seconde période (72e), après avoir vu une tête de David Simon échouer sur sa transversale (58e).

Valence, remanié et maladroit

Grâce à cette courte victoire, le club «colchonero» se place d’entrée en tête de classement aux côtés de l’Espanyol Barcelone, vainqueur 1-0 de Getafe en fin d’après-midi.

En revanche, Valence a manqué l’opportunité de faire aussi bien: les Valenciens ont gâché trois grosses occasions en première période et ont souffert en seconde. Il est vrai que l’entraîneur portugais Nuno avait fait sept changements par rapport au onze de départ victorieux de Monaco mercredi en barrage aller de la Ligue des champions (3-1).

Santi Mina a ainsi buté sur le gardien du Rayo à deux reprises (12e, 19e) alors qu’il était en excellente position. Et Pablo Piatti a manqué inexplicablement le cadre alors qu’il avait bien devancé la sortie du portier (26e). Mais après la pause, c’est l’attaquant du Rayo Manucho qui a frôlé le cadre, son tir à bout portant ayant été dévié in extremis par le défenseur valencien Shkodran Mustafi (66e).

Même si Alvaro Negredo a eu une occasion en or en fin de match (90+1), ce résultat semble un moindre mal pour Valence, qui peut désormais se concentrer sur le défi de son barrage retour à Monaco mardi.

Il faut espérer que les buts commenceront à affluer ce dimanche avec les débuts dans cette Liga de Messi et Ronaldo: le FC Barcelone, champion en titre, affronte l’Athletic Bilbao à San Mames, tandis que le Real Madrid se déplace ce dimanche soir sur la pelouse du Sporting Gijon, un autre promu.