COURSE À PIED

Nos parcours de jogging à Liège: grimpette sur les Coteaux

Nos parcours de jogging à Liège: grimpette sur les Coteaux

La Montagne de Bueren, un passage redoutable pour les jambes des coureurs, qui peut éventuellement être contourné pour se faciliter la tâche. EdA Hermann

Les célèbres Coteaux de la Citadelle constituent un terrain idéal pour s’entraîner, avec quelques côtes bien connues des Liégeois. Notre parcours jogging du jour nous emmène dans ces lieux magnifiques de la Cité ardente.

Cette semaine, nous vous proposons chaque jour un parcours à Liège ou dans ses environs. Il s’agit de suggestions, à destination des débutants ou des coureurs souhaitant diversifier un peu leur terrain d’entraînement. Bien d’autres itinéraires pourraient bien entendu y être ajoutés. Et ces itinéraires peuvent évidemment convenir aux promeneurs.

Nos parcours seront accessibles, d’une distance approchant la dizaine de kilomètres, tantôt plats, tantôt vallonnés (Liège est nichée en fond de vallée…), tantôt sur une surface dure, tantôt sur sentiers. Ils sont parfois bien connus de la plupart des coureurs, mais nous vous proposerons l’une ou l’autre découverte.

Ce mardi, le deuxième parcours correspond à celui de la Corrida des Remparts, course printanière bien connue des amateurs de côtes. Il permet de se défouler sur un des terrains les plus jolis de la région, celui des Coteaux de la Citadelle. Ceux-ci sont truffés de sentiers et croisements d’itinéraires. Avec sa dizaine de kilomètres, le parcours de la Corrida des Remparts convient parfaitement, mais chacun peut l’adapter en fonction de ses souhaits.

LIRE AUSSI | PARCOURS 1 - 10 km le long des rives

PARCOURS 2 - Grimpette sur les Coteaux de la Citadelle

L’esplanade Saint-Léonard est un bon point de départ pour s’en aller grimper sur les coteaux. Après un petit footing d’échauffement sur du plat (sur la carte: dans les rues Hors-Château et Feronstrée), se rendre au fond de l’esplanade pour entamer l’ascension.

Une fois au-dessus, après une série de quelques virages sur un sentier pavé, il ne faut pas rejoindre le boulevard du Troisième Génie (qui contourne le CHR de la Citadelle), mais poursuivre sur le sentier en direction du Thier-à-Liège. Environ 1,5 km se déroule alors sur les champs des coteaux (il suffit de suivre le sentier). Une fois sur la rue des Glacis, à proximité du terrain de football, emprunter le boulevard du Troisième Génie.

Une fois que l’on s’approche de l’hôpital, au niveau du terrain de mini-foot, bifurquer à gauche et traverser la rue Pierreuse pour emprunter le sentier des Coteaux de Favechamps. Descendre le sentier, tourner à gauche au petit croisement pour rejoindre la Ferme de la Vache. Descendre la rue Pierreuse, la rue du Palais et la rue Hors-Château jusqu’à la Montagne de Bueren.

Une fois au sommet, emprunter le boulevard dans l’autre sens jusqu’à la rue des Glacis, dévaler les champs que l’on a grimpés quelques minutes plus tôt. Une fois au bout du champ, l’itinéraire diffère de celui de l’aller: bifurquer à gauche pour descendre le sentier en direction de l’impasse Macors. Une fois en bas, courir sur la rue du Bâneux (surplombant les rails), jusqu’à l’esplanade Saint-Léonard.

Les plus

- Franchement, courir à Liège et ne pas profiter des magnifiques Coteaux de la Citadelle serait bien dommage. Cet itinéraire traverse quelques-uns des plus beaux endroits de Liège et offre quelques panoramas imprenables sur la ville. Et puis avec la traversée du site de Favechamps et de la Ferme de la Vache, c’est la campagne en ville.

- Avec ses dénivelés, ses coteaux et sa Montagne de Bueren, ce parcours constitue un terrain de choix pour l’entraînement en côte.

- Comme beaucoup d’itinéraires, il est extensible et adaptable. Un petit crochet par les Terrasses des Minimes, une ascension de la rue Pierreuse, un crochet dans l’hypercentre, des prolongations autour de l’hôpital, vers Sainte-Walburge ou le Thier-à-Liège: les possibilités sont nombreuses.

Les moins

- Ça grimpe, alors il est préférable d’être un tout petit peu entraîné avant de s’attaquer eux Coteaux de la Citadelle, ou d’effectuer les ascensions très calmement. La Montagne de Bueren, en particulier, peut sembler infranchissable aux débutants. Il convient alors de marcher dès les premières marches ou - c’est notre conseil - d’emprunter les escaliers du Péri, depuis le bas de la rue Pierreuse. C’est une manière plus accessible de rejoindre la Citadelle.