SUISSE

Accident de Sierre : la veuve du chauffeur salue la décision du Tribunal

Accident de Sierre : la veuve du chauffeur salue la décision du Tribunal

Des parents d’enfants victimes de l’accident du car belge à Sierre, qui avait fait 28 victimes dont 22 enfants le 13 mars 2012, ont décidé d’introduire un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme. AFP

La décision du Tribunal fédéral suisse de classer définitivement la procédure pénale de l’accident de Sierre a été saluée par la veuve du chauffeur.

«Je ne peux qu’être contente de la décision du tribunal suisse, qui confirme une fois de plus que l’enquête a été menée correctement et en profondeur», a déclaré dimanche à l’agence Belga Evy Laermans, la veuve du chauffeur du car décédé lors de l’accident de Sierre en 2012.

Le Tribunal fédéral suisse (TF)a classé définitivement vendredi le dossierlié au dramatique accident de Sierre, qui avait causé la mort de 28 personnes, dont 22 enfants originaires de Lommel en Heverlee.

Lors de l’instruction, des expertises avaient montré que le chauffeur, âgé de 34 ans, souffrait d’une pathologie coronarienne et qu’il prenait un antidépresseur contenant de la paroxétine, qui peut favoriser une pulsion suicidaire en début de traitement.

La justice valaisanne avait toutefois relevé que le chauffeur prenait ce médicament depuis deux ans et que la dose standard avait été diminuée de moitié au début 2012 en vue d’un arrêt complet.

La veuve s’est également déclarée «attristée» dela décision de parents d’enfants victimes de l’accident d’introduire un recours devant la Cour européennedes droits de l’Homme. «C’est un cercle vicieux qui semble ne pas avoir de fin.»