Windows 10 facture… le Solitaire et la lecture de DVD

Le quart de siècle du célèbre Microsoft Solitaire intégré à Windows est ponctué par l’introduction incongrue d’achats intégrés pour éradiquer la publicité.

On ne le répétera jamais assez.

Si Microsoft offre gracieusement pendant un an la mise à niveau de Windows 7 / Windows 8.1 vers Windows 10, ce n’est pas par grandeur d’âme, par philanthropie exacerbée inoculée par le distant gourou Bill Gates.

A la rue avec son Windows Store délaissé par les développeurs et les utilisateurs, l’écosystème Windows a loupé depuis belle lurette le train du magasin d’applications unifié pour booster les revenus.

Loin devant, le Google Play pour les appareils Android et l’iTunes Store d’Apple pour l’iPhone et l’iPad vendangent régulièrement des sommes colossales en multipliant à l’infini les micro-transactions.

Les leçons de Windows 8

Censé déployer cette mécanique en introduisant le Windows Store sur nos ordinateurs et nos tablettes, Windows 8 s’est pris les pieds dans le tapis dès octobre 2012.

Son interface bancale n’a jamais séduit en masse et son adoption erratique a fait fuir les développeurs d’applications.

Bref, c’est le cercle vicieux.

Pour tirer les marrons du feu du Store, il faut des applications à la pelle. Pour disposer de ces « apps », il est nécessaire d’attirer les développeurs. Pour les appâter, il s’impose de leur proposer une large communauté. Et pour bâtir cette communauté mondiale en un temps record, la solution historique passe par… la gratuité temporaire de la mise à niveau vers Windows 10. CQFD.

9,89 € par an

Appelé à relever la tête grâce à l’adoption rapide de la nouvelle plate-forme, le Windows Store de Windows 10 est malgré tout la source de manœuvres surprenantes, à la frontière de la mesquinerie.

L’exemple le plus marquant : les achats optionnels intégrés à Microsoft Solitaire Collection.

Le célèbre Solitaire du système d’exploitation de Microsoft célèbre ses 25 ans. Champagne !

Pour marquer le coup, son père y injecte… des publicités intrusives et des « pièces » potentiellement payantes pour franchir plus aisément les obstacles.

Bienvenu dans l’ère de la monétisation à tout crin !

Pour délivrer le plein potentiel de Microsoft Solitaire Collection, son promoteur vous propose de passer à la caisse du Store : 1,49 € par mois pour la mise à niveau, 9,89 € par an.

Le DVD surfacturé

Le Windows Store réserve d’autres surprises.

Play DVD, le très basique lecteur DVD de Windows pour initier la lecture d’un film, plafonne à 14,89 €.

Dans son installation la plus vierge, la plus nue, la plus démunie, Windows 10 refusera obstinément de lire un film sur support DVD tant que ce logiciel payant ou une alternative gratuite ne sera pas dûment installée

Alors que l’excellent VLC Player réjouit gratuitement depuis des années des millions d’utilisateurs, Microsoft ose le lecteur de DVD facturé à prix fort.