JEUX OLYMPIQUES

Pékin 2022 : les membres du CIO ont dû voter deux fois

Pékin 2022 : les membres du CIO ont dû voter deux fois

Le stade national de Pékin, ou «nid d’oiseau», avec un message célébrant la victoire de Pékin qui recevra les JO en 2022. Reporters/Imago Sport

Les membres du Comité olympique international, appelés vendredi à choisir entre Pékin et Almaty pour l’attribution des jeux Olympiques d’hiver 2022, ont dû s’y reprendre à deux fois, en raison d’un problème technique, a expliqué le président du CIO Thomas Bach.

Un premier vote à l’aide de tablettes numériques a été arrêté en raison du mauvais fonctionnement de ces tablettes. «Les scrutateurs ont décidé de demander un second vote, car il y avait des problèmes dans le système électronique et cela n’a pas été une surprise, car une tablette après l’autre devait être changée», a expliqué M. Bach devant la presse.

«Après cela, j’ai décidé que ce tour de vote ne se ferait pas avec le système électronique mais par un vote» avec des bulletins papier, a-t-il ajouté soulignant encore que «les scrutateurs ont décidé de jouer la sécurité». Alors que beaucoup s’attendaient à une élection confortable pour Pékin, le vote a été beaucoup plus serré que prévu, la capitale chinoise recueillant 44 voix contre 40 à Almaty, pour une abstention.

Nos dernières videos