CINÉMA

FIFF : « Préjudice », d’un jeune réalisateur belge, en ouverture

FIFF : « Préjudice », d’un jeune réalisateur belge, en ouverture

Du beau monde à l’affiche de «Préjudice»: Arno, Nathalie Baye et Thomas Blanchard, entre autres. Wrongmen©

«Préjudice», réalisé par un jeune Belge, Antoine Cuypers, sera le film d’ouverture du 30e FIFF à Namur.

«Préjudice», le premier long-métrage du jeune cinéaste belge Antoine Cuypers, sera projeté en présence de l’équipe du film lors du gala d’ouverture de la trentième édition du Festival international du film francophone (FIFF) qui se déroulera à Namur du 2 au 9 octobre, a annoncé vendredi le service presse de l’événement.

«Préjudice» réunit dans les rôles principaux Nathalie Baye, Arno Hintjens, Thomas Blanchard, Ariane Labed, Éric Caravaca, Cathy Min-jung, Arthur Bols et Julien Baumgartner. Il s’agit d’une coproduction impliquant la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.

L’histoire contée dans ce long-métrage est celle de Cédric, la trentaine, qui vit toujours chez ses parents. Lors d’un repas de famille, Cédric apprend que sa sœur attend un enfant. Alors que tout le monde se réjouit de cette nouvelle, elle provoque chez lui un ressentiment qui va se transformer en fureur. Il tente alors d’établir, aux yeux des autres, le préjudice dont il se sent victime depuis toujours. Entre non-dits et paranoïa, révolte et faux-semblants, ce long-métrage montre aux spectateurs jusqu’où une famille peut aller pour préserver son équilibre.

Le FIFF présente chaque année une centaine de films issus des quatre coins de la francophonie et accueille des centaines de professionnels venus du monde entier autour d’ateliers, de colloques et de rencontres.

Antoine Cuypers a remporté en 2012 à Namur le prix du meilleur court-métrage de la compétition nationale pour «A new old story». Il a ensuite participé à l’atelier de scénarisation Grand Nord pour son projet de long-métrage, «Préjudice».


Nos dernières videos