PRO LEAGUE

Venanzi recadre Muslin: «Les renforts, ça se discute en interne»

Venanzi recadre Muslin: «Les renforts, ça se discute en interne»

Le président du Standard a déjà été dans l’obligeance de recadrer son entraîneur. BELGA

Bruno Venanzi, l’actuel président du Standard, a été «agacé » par les propos de son coach, qui a ouvertement demandé du renfort. «Ce sont des choses qui se discutent en interne », estime Venanzi, qui confirme aussi que Bia s’apprête à quitter les Rouches.

Le nouveau président du Standard n’est pas content. Interviewé par la RTBF, Bruno Venanzi a en effet déclaré qu’il «comprenait » la demande de renforts formulée par Slavo Muslin ces derniers jours, mais que celle-ci… l’agaçait également. Il a donc (déjà) «recadré» son entraîneur.

«C’est quelque chose — et on l’a signalé au coach — qui doit se discuter en interne. On en a parlé et je pense qu’il a compris le message. Le mercato n’est pas terminé. Il dure jusqu’au 31 août. On travaille encore sur des arrivées et ce sur quoi on travaille doit reste rentre le staff technique et la direction. »

Depuis la défaite du Standard à Courtrai le week-end dernier, Slavo Muslin avait effectivement ouvertement demandé des renforts d’expérience à sa direction. «Les jeunes font ce qu’ils peuvent […] Il est important d’acquérir des gens d’expérience. »

«Bia va partir »

Des propos qui n’ont pas plu à Venanzi, qui est toutefois conscient des manquements de son noyau. «Si vous demandez à un entraîneur s’il a besoin de renfort, il dira forcément oui. Mais nous-mêmes aussi, au niveau de la direction, on recherche certains profils dans le secteur offensif. »

D’autant plus que le président des Rouches a confirmé que Geoffrey Mujangi Bia, qui a été écarté du noyau A par Slavo Muslin, devrait bel et bien quitter le club liégeois cet été.

«On a des offres le concernant et on espère conclure dans les prochains jours. Il va très probablement partir », a affirmé Venanzi. Le mercato du Standard est donc bel et bien loin d’être terminé…

Nos dernières videos