Ce soir, levez les yeux, la Lune sera… «bleue »

Ce soir, levez les yeux, la Lune sera… «bleue »

Twitter/ Rythme Fm 97.1

C’est un phénomène rare qui se produira ce vendredi soir. Comme son nom ne l’indique pas, la Lune ne sera pas bleue, mais nous vivrons la deuxième pleine lune en moins d’un mois.

Bon d’accord, le nom est trompeur mais scientifiquement, la Lune sera bien bleue, cette nuit comme l’annoncent nos confrères de La Libre. En effet, «Lune Bleue», c’est le terme qu’ont choisi les scientifiques (d’après l’expression «once in a blue moon» qui pourrait être traduite pas «la semaine des quatre jeudis» témoignant de la rareté des faits) pour décrire cette situation dans laquelle la Lune est amenée à être pleine deux fois sur un même mois.

Un phénomène dont on peut comprendre la rareté comme le calendrier lunaire compte 29,53 jours tandis que chaque mois, basé sur le calendrier grégorien, se compose de 30 ou 31 jours (exception faite du plus court mois de l’année: février). Le taux de probabilité de vivre deux pleine Lune sur un même mois s’élève donc à un tous les deux ou trois ans. Au grand dam de ceux qui la subissent, et en dorment mal (ou ceux qui se transformeront en loups-garous?).


La "Lune bleue", une pleine Lune exceptionnelle à observer le 31 juillet par Gentside Découverte

Mais alors, quand peut-on voir une Lune réellement bleue?

Toujours est-il que, ne désespérez pas, le satellite lunaire peut bel et bien apparaître de couleur bleue, dans certaines conditions. Comme le signale MeltyDiscovery, ce phénomène s’explique par les éruptions volcaniques ou les grands feux de forêts.

Par exemple, le site explique qu’ «en 1883, après l’éruption du volcan Krakatoa en Indonésie, les gens ont pu voir la Lune devenir bleue. Les particules de cendres ont atteint les sommets de notre atmosphère et la lumière renvoyée par la Lune a traversé ses particules, aussi larges que la longueur d’onde de la lumière rouge, ce qui a laissé passer de la lumière bleue. Le nuage de cendre du volcan a donc constitué une sorte de filtre bleu donnant une couleur sans pareille à notre satellite».

Nos dernières videos