JUDICIAIRE

TC Liège : 40 mois pour plantations de cannabis

TC Liège : 40 mois pour plantations de cannabis

- BELGA

Un dirigeant et instigateur de plusieurs plantations de cannabis a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 40 mois de prison avec sursis pour les deux cinquièmes.

Seize autres prévenus ont également été condamnés dans ce dossier qui concernait le démantèlement de 8 plantations.

Huit cultures de cannabis avaient été démantelées dans les régions de Liège et de Gand à la fin de l’année 2014. Ces plantations étaient gérées par une filière turco-vietnamienne structurée.

Un homme prénommé Atilla était à la tête de la filière et pouvait bénéficier de l’aide de plusieurs intermédiaires qui l’aidaient à installer des cultures dans différents immeubles loués. Les postes clé étaient occupés par des Turcs. En bas de l’échelle se retrouvaient des Vietnamiens venus de Hongrie et spécialisés dans la réalisation des cultures. Ils étaient exploités en étant payés 800 euros par mois. Un profit de 524.000 euros aurait été réalisé en sept mois de récoltes à travers les huit cultures.

Contre l’organisateur en fuite, le juge a prononcé une peine de 40 mois d’emprisonnement avec sursis pour les deux cinquièmes. Son complice, un intermédiaire, a été condamné à une peine de 20 mois de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive. Trois prévenus proches du cerveau de l’organisation ont écopé de peines allant de 1 an à 14 mois de prison ferme. Des peines allant de 10 mois à 20 mois avec sursis ont été prononcées contre sept personnes qui étaient des «prête-noms» ou les locataires d’immeubles occupés par les cultures. Les jardiniers vietnamiens ont également été condamnés à des peines de 6 et 7 mois de prison. Des amendes ont également été prononcées contre les condamnés.


Nos dernières videos