Le Sud-Coréen Chung Mong-joon candidat

Ancien vice-président de la FIFA, Chung Mong-joon va s’opposer à Platini. Mais il n’a aucune chance. AFP

Le Sud-Coréen Chung Mong-joon, ancien vice-président de la FIFA et personnage incontournable du football asiatique, sera candidat à la présidence de l’instance mondiale, a-t-il fait savoir ce jeudi, égratignant le président démissionnaire Joseph Blatter et le candidat déclaré Michel Platini.

«Au cours de ces quatre années, j’espère que je pourrai réaliser mon programme, faire de la FIFA une véritable ONG sportive, ouverte, transparente, morale, éthique, et vraiment mondiale», a expliqué le milliardaire âgé de 54 ans, lors d’un entretien à Séoul.

«Si je suis élu, j’essaierai de mettre en place plus de transparence et de développement. Je tenterai d’éliminer la corruption», a-t-il précisé.

Il doit présenter officiellement sa candidature la semaine prochaine. Chung a assuré qu’il ne ferait qu’un seul mandat à la tête de l’instance mondiale du football, engluée depuis deux mois dans le plus grand scandale de corruption de son histoire.

Ses chances sont toutefois nulles ou presque de concurrencer Michel Platini. La Confédération asiatique de football (AFC) a ainsi apporté hier son soutien à la candidature du Français, estimant qu’il permettrait à l’instance mondiale du football de tourner la page Joseph «Sepp» Blatter.

Le soutien de l’AFC est une très bonne nouvelle pour Platini, déjà nanti de l’appui de l’Union européenne de football (UEFA) qu’il préside depuis 2007.

L’élection à la présidence de la FIFA se déroulera lors d’un Congrès électif le 26 février prochain à Zurich, et les candidats doivent présenter leur candidature quatre mois avant.

Nos dernières videos