AFGHANISTAN Les talibans afghans ont confirmé jeudi la mort de leur chef historique, l’énigmatique mollah Omar. Les talibans gardaient le silence radio depuis des années sur le sort de leur chef, plus apparu en public depuis 2001.

Ils ont finalement confirmé jeudi son décès. La veille, le gouvernement afghan avait indiqué que le mollah Omar s’est éteint dans «des circonstances mystérieuses» en avril 2013 à Karachi, la métropole du Pakistan voisin. «La direction de l’émirat islamique (NDLR: nom officiel des talibans) et la famille du mollah Omar annoncent le décès de maladie du fondateur et chef », ont annoncé les insurgés, décrétant trois jours de deuil et suggérant que le décès s’est produit lors des deux dernières semaines. Les talibans afghans, menacés de se faire doubler sur leurs terres par l’organisation État islamique, sont désormais confrontés au choix cornélien d’un successeur à cette figure qui les soudait depuis 20 ans et les avait portés au pouvoir à Kaboul, de 1996 à 2001, avant d’en être chassés par une coalition américaine dans la foulée des attentats du 11 septembre.

Nos dernières videos