AUTOMOBILISME

VDS et Leinders se séparent

À peine son objectifde longue date atteint, le team VDS s’est séparé de son team principal «historique», Bas Leinders.

Il est toujours difficile de faire cohabiter deux coqs dans la même basse-cour et les derniers événements survenus au sein du Marc VDS Racing Team, impliqué, on le sait sur deux (MotoGP/Moto2 sous la direction de Michael Bartholémy) et quatre roues (Blancpain/ELMS avec Bas Leinders aux commandes), en sont sans doute une nouvelle preuve.

Surprise, en effet, hier, quand à la suite de sa première victoire aux 24 Heures de Spa après laquelle elle courrait depuis si longtemps, l’équipe carolo a annoncé une profonde restructuration de son management. Pour relever ses prochains défis, dixit le communiqué. Et le texte de préciser: «L’idée est de resserrer les liens et le travail au sein de l’équipe entre les éléments dédiés à la voiture, et ceux qui le sont à la moto».

Cette restructuration va entraîner le départ du Team Principal «autos», Bas Leinders. Difficile de ne pas y voir la résultante d’une rivalité interne entre les deux entités.

«Nous avons aujourd’hui deux équipes qui évoluent dans différentes disciplines, chacune avec son propre management et sa propre logistique, expose le Président du Team, Marc van der Straten. L’objectif de la restructuration est de rassembler ces deux entités afin d’optimiser le management et l’organisation grâce à l’expérience de l’ensemble de nos membres. Ce sera un gros changement, mais ce sera un changement qui rendra l’équipe plus resserrée, plus efficace, et bien évidemment encore plus compétitive».

«Déçu mais aussi soulagé»

De son côté, l’intéressé – encore chez le partenaire du team, BMW, mardi pour évoquer l’avenir! – concède partir «triste et déçu. C’est une situation bizarre, poursuit le plus francophone des Limbourgeois qui paierait aussi le contexte dans lequel s’est déroulée l’opération de la Z4 contre le cancer (confiée à Duez, Martin, van de Poele et Witmeur). Plus globalement, des visions différentes s’opposaient, et ont abouti à cette séparation. Quelque part, je suis aussi soulagé».

Et, comme le team, déjà tourné vers de nouveaux challenges alors qu’une autre figure emblématique du team, le pilote Markkus Palttala pourrait endosser de nouvelles responsabilités.

Nos dernières videos