article abonné offert

« On a proposé des solutions pour le club ULM »

Responsable du développement durable au sein de la société Electrabel, Nico Prien reconnaît qu’il y a un certain bras de fer avec le club d’ULM d’Avernas (Hannut) qui s’oppose au projet de 8 éoliennes supplémentaires sur Landen et Gingelom.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 28 des 135 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos