AUDERGHEM

124 kots étudiants «modulables» dans d’anciens bureaux à Auderghem

Un tout nouvel ensemble de 124 kots réinvestit un immeuble de bureaux d’Auderghem, non loin du Campus de la Plaine. Originalité: ses chambres sont modulables.

124 studios étudiants occupent depuis juillet un bâtiment reconverti rue Maurice Charlent à Auderghem. Ces chambres mesurent entre 28 et 45m2. Chacune comprend une kitchenette et une douche. 6 studios du rez-de-chaussée sont réservés aux étudiants à mobilité réduite.

Les loyers ne sont pas donnés pour des kots puisqu’ils s’échelonnent entre 450€ (+60€ de charges collectives comprenant eau, chauffage, électricité pour les salles communes, nettoyage et ascenseur) pour 29m2 à 650€ (+60€ de charges collectives) pour 58m2. Le wifi est gratuit, mais pas l’eau ni le chauffage ou l’électricité pour les chambres («prévoir 35 à 50€ de charges supplémentaires», précise l’annonce). À ces prix-là, on comprend pourquoi la couleur de l’encadrement de fenêtre est au choix.

Billard

Toon Haverals, responsable développement de Home Invest Belgium, société immobilière à la base du projet, assure en effet que les chambres sont personnalisables. L’étudiant peut ainsi les meubler de façon modulaire. «Les appartements ne sont donc pas uniformes, chaque étudiant peut y imprimer sa marque. C’est en effet durant ses études supérieures que l’étudiant développera l’essentiel de sa propre identité. Un appartement sur mesure peut y contribuer», estime Toon Haverals.

Plus classiquement, chaque étage abrite une grande cuisine commune avec une terrasse. Au rez-de-chaussée: table de billard, mobilier vintage, salle d’étude, salon lavoir et terrasse partagée, ainsi qu’un espace de fitness, sont du package. De quoi renvoyer aux séries américaines. Les promoteurs préviennent que ces kots contemporains sont déjà mis en location.

ULB et VUB

Le projet, nom de code «The Link», est donc développé par la société immobilière Home Invest, plus grand propriétaire de kots en location à Louvain-la-Neuve, sur base des conceptions de DSW Architects. Ces 7 étages de kots, entre les stations de métro Delta et Beaulieu, desservent les campus de l’ULB et de la VUB dans une époque de pénurie de logement étudiant à Bruxelles. En 2103, on estimait en effet la pénurie à 7.000 unités.

Rappelons que Bruxelles accueille 90.000 étudiants. Le seuil de 100.000 devrait même être dépassé en 2020. D’après Home Invest pourtant, «les dernières estimations ne font état que de 9.000 logements disponibles. Les besoins en kots d’étudiant sont donc réels».