Acheter du bois local, c’est possible

Ce logo vous indique qu’il s’agit de bois qui a parcouru moins de 200 km. ÉdA – 30158550377

Des entreprises wallonnes de transformation du bois lancent un logo pour différencier le bois qui provient de forêts proches. Du «slow wood», après la «slow food».

Il rappelle une scie circulaire ou la tranche d’un tronc d’arbre: le logo «Bois local, notre savoir-faire» est l’initiative de sept entreprises de transformation wallonnes (scieries, fabrication de jouets) qui l’ont financé, avec le soutien de l’Office économique wallon du bois.

Cette nouvelle marque garantit que le bois provient de forêts proches (moins de 200 km de route), que sa première transformation est effectuée en Wallonie, et que les produits finis (seconde transformation) contiennent au moins 75% de bois local.

Ce logo répond à une demande des consommateurs d’un circuit court également pour le bois, comme pour les marchés zéro kilomètre, du terroir. En quelque sorte l’équivalent de la «slow food», ici le «slow wood».

On n’en est pas encore là, mais on peut imaginer prochainement voir apparaître des produits en bois portant deux logos de garantie: «Bois local» et FSC ou PEFC. On aurait alors des produits à la fois d’origine et de transformation proche, avec des matières premières prélevées dans des forêts gérées durablement.