Vaccin contre la malaria - L'Institut de médecine tropicale nuance la portée du vaccin

L'Institut de médecine tropicale (IMT) d'Anvers nuance l'efficacité du vaccin contre la malaria développé en Belgique par GlaxoSmithKline et présenté vendredi. Le vaccin RTS, S, ou Mosquirix, qui vise à prévenir le risque de paludisme chez les enfants âgés de 6 semaines à 17 mois, a reçu l'avis positif de l'Agence européenne des médicaments (EMA), avait annoncé l'entreprise.

Le vaccin ne fonctionne qu'à moitié, selon le Professeur Van Gompel de l'IMT. "Il ne peut être utilisé que dans des régions hautement endémiques. Il ne présente pas d'utilité pour les voyageurs et expatriés car il n'est efficace que chez les enfants qui ont reçu trois injections."

Le RTS, S constitue néanmoins une avancée, mais ce n'est pas une solution miracle, ajoute le Dr Erika Vlieghe, de l'université d'Anvers. "L'immunité n'existe pas. Les enfants sont régulièrement confrontés à des insectes qui transmettent la malaria et cela peut rapidement être fatal. La résistance des enfants africains n'apparaît qu'à partir de 15 ans, le vaccin doit donc être considéré comme utile, mais dans le cadre d'une programme plus large."

Nos dernières videos