CYCLISME

Tour de France : Vicenzo Nibali gagne la 19e étape

Tour de France : Vicenzo Nibali gagne la 19e étape

AFP

Le champion d'Italie Vincenzo Nibali a remporté la 19e étape du Tour de France, vendredi à La Toussuire, son premier succès depuis le départ.

Le champion d'Italie Vincenzo Nibali (Astana), vainqueur sortant, a remporté la 19e étape du Tour de France, vendredi à La Toussuire, son premier succès depuis le départ.

Le Britannique Chris Froome (Sky) a lâché une trentaine de secondes à son dauphin, le Colombien Nairo Quintana. Mais il a préservé son maillot jaune à deux jours de l'arrivée à Paris. Froome précède Quintana de 2 min 38 sec à la veille de la montée à l'Alpe d'Huez, selon un classement général officieux.

Le Colombien a attaqué aux 5 kilomètres pour distancer le Britannique pour la première fois dans ce Tour. Il s'est adjugé la deuxième place de l'étape, à 44 secondes de Nibali, à l'altitude de 1.705 mètres.
Le Sicilien a signé le premier succès italien depuis le début du Tour. Distancé dans les Pyrénées, il occupait la 8e place du classement, le matin, au départ de Saint-Jean-de-Maurienne.

Rolland en vain
Le Français Pierre Rolland, qui a mené une longue échappée, a été lâché par Nibali sur les premières rampes de la montée finale, à 16 kilomètres de l'arrivée.

Froome a été attaqué dès le début de cette étape de 138 kilomètres, dans le col du Chaussy, par l'Espagnol Alberto Contador et surtout Vincenzo Nibali.
L'Anglais, isolé, a récupéré brièvement ses équipiers avant le Glandon dans lequel il a été mis à contribution. A l'avant, Rolland s'est dégagé d'un groupe formé au pied de la descente du Chaussy (avec Bardet et Rodriguez notamment).

A 4 kilomètres du sommet du Glandon, la seule ascension du jour classée hors catégorie, Froome a été arrêté brièvement par un petit ennui mécanique et Nibali a démarré pour franchir le sommet (Km 83), à 1 min 05 sec de Rolland mais avec 45 secondes d'avance sur le groupe du maillot jaune.
Le champion d'Italie a rejoint le Français (vainqueur à La Toussuire en 2012) en haut du col du Mollard pour aborder l'ascension finale avec près de deux minutes d'avance sur le groupe de Froome.
Vainqueur de quatre étapes l'année passée (Sheffield, la Planche des Belles Filles, Chamrousse et Hautacam), le Sicilien a enlevé son deuxième succès de la saison, après son titre de champion d'Italie fin juin.
Agé de 30 ans, le "Requin de Messine" participe au Tour pour la cinquième fois (3e en 2012, vainqueur en 2014).
La principale victime du jour a été le Gallois Geraint Thomas (4e au départ de Saint-Jean-de-Maurienne), le lieutenant de Froome qui a été lâché dès le Glandon.

Trois ascensions en 138 km
Cent soixante et un coureurs avaient pris le départ, à 13h27 (11h27 GMT) et sous le soleil de Saint-Jean-de-Maurienne, de la 19e étape du Tour de France pour 138 kilomètres en direction de La Toussuire.

En 138 kilomètres à peine dans le département de la Savoie, le format proposait trois ascensions avant l'arrivée au sommet dans la station de La Toussuire, distante d'une vingtaine de kilomètres du départ donné dans la vallée de la Maurienne.

La course abordait dès le départ l'inédit col du Chaussy (1re catégorie) puis, après la descente et un court aller-retour dans la vallée, l'unique col hors catégorie du jour, la Croix-de-Fer (22,4 km à 6,9 %, Km 83), escaladée par le redouté versant du Glandon.

Le petit col du Mollard (2e catégorie) entrecoupait la descente en deux parties avant l'ascension finale longue de 18 kilomètres (à 6,1 de pente moyenne) et classée en première catégorie jusqu'à l'altitude de 1705 mètres.

La station de Jean-Pierre Vidal, champion olympique de slalom en 2002, dans le massif des Sybelles, a accueilli le Tour pour la troisième fois. Lors de la précédente arrivée en 2012, Pierre Rolland avait gagné l'étape avec 55 secondes sur le groupe de poursuite (Pinot, Froome).

Nos dernières videos