COURT-SAINT-ÉTIENNE

Cinq ans de prison pour tentative d’assassinat à Court-Saint-Étienne

Cinq ans de prison pour tentative d’assassinat à Court-Saint-Étienne

(photo d’illustration) Samoth - Fotolia

Le tribunal correctionnel de Nivelles a condamné vendredi Abdelhalim E., un habitant de Court-Saint-Étienne né en 1990, à cinq ans dont quatre ans de prison ferme pour tentative d’assassinat.

L’homme est reconnu coupable d’une tentative d’assassinat commise sur le parking d’une station-service, le 29 septembre 2014 à Court-Saint-Étienne. Après un différend avec la victime, Abdelhalim E. avait quitté les lieux puis était revenu avec un pistolet-mitrailleur. Il a voulu tirer à deux reprises sur la victime mais son arme s’est enrayée, et il s’est contenté de frapper à coups de crosse.

Le prévenu, lui, prétendait n’avoir eu aucune intention homicide, affirmant d’ailleurs que l’arme n’était pas chargée. D’après lui, la munition retrouvée sur place était tombée d’une de ses poches et la défense avait plaidé la requalification des faits en menaces avec arme.

Le tribunal, dans son jugement, estime que la tentative d’assassinat est établie. Comme plusieurs autres témoins, un policier qui a assisté à la scène et qui connaît le maniement des armes a confirmé que le prévenu avait tenté de tirer à deux reprises à hauteur de la poitrine de la victime. Ce n’est que parce que le pistolet-mitrailleur s’est enrayé qu’il n’y est pas parvenu.

Vu la gravité des faits et le profil inquiétant du prévenu, dont les experts ont souligné la dangerosité sociale, une peine de cinq ans avec un sursis probatoire pour ce qui excède quatre ans a été prononcée.


Nos dernières videos