L’heure de gloire des saucissons et patates

Et pendant que les grands accords commerciaux se jouent entre Europe et Amérique du nord, nos productions locales tentent de décrocher des labels qui les protègent au niveau européen.

La pomme de terre Plate de Florenville a atteint son heure de gloire. La publication de sa reconnaissance au Journal officiel de l’Union européenne a eu lieu et la période d’opposition est terminée. On attend juste l’enregistrement officiel dans les prochains jours.

Le saucisson d’Ardenne est en bout de course. Après une saga juridique de plus de quatre années, sa reconnaissance a été publiée dans le journal officiel européen ce 3 juin, ouvrant une période de consultation communautaire de trois mois.

Quant au dossier de la viande de Blanc-Bleu belge en tant qu’IGP (indication géographique protégée), le ministre Collin a demandé à son administration de lui envoyer le compte rendu de la dernière rencontre de la commission scientifique consultative, qui ouvrira la possibilité de prendre un arrêté régional de reconnaissance. Le dépôt du dossier au niveau européen se fera dans la foulée et simultanément par les trois Régions.

Quant à la gaufre de Liège, elle est en début de course. L’inimitable gaufre arrondie et possédant 24 trous a été inventée au XVIIIe siècle par le cuisinier du Prince-Evêque de Liège.

Sa demande de reconnaissance est une initiative de la Ville de Liège pour développer un label qui, jusqu’aujourd’hui, n’a pas fait l’objet d’une demande d’évaluation par rapport aux critères, très stricts, d’une indication d’origine européenne.

Nos dernières videos