Une BMW Z4 GT3 très spéciale

«J’espère que les aménagements faits pour moi ne vont pas perturber mes équipiers». BMW

Sous sa robe «Michel Vaillant» qui la rend déjà très particulière, la Z4 de Zanardi et ses équipiers, 100% valides, le Canadien Bruno Spengler et l’Allemand Timo Glock, est évidemment adaptée au handicap de l’Italien.

«Je me souviens de mon 1er contact avec les ingénieurs lors de mon retour en sport auto (2004, d’abord en Tourisme italien puis en Mondial WTCC et Blancpain Sprint), détaille Zanardi. Ils avaient prévu que je fasse tout avec les mains (tourner le volant évidemment, mais aussi accélérer, freiner, embrayer, changer de vitesses, etc.). Je leur ai dit que s’ils me mettaient une éponge en bouche, je pouvais aussi nettoyer le cockpit tant qu’ils y étaient! Je les ai convaincus que je pouvais aussi appuyer avec mon bassin et mes hanches sur ma prothèse pour freiner, par exemple . C’est dur (aussi de doser), mais j’y arrive».

Particularité de cet engagement à Spa, il a fallu adapter l’auto pour permettre à l’Italien de faire les mêmes choses que les autres pilotes avec une méthode alternative sans pour autant enlever les moyens traditionnels indispensables aux deux autres équipiers «Ce fut un vrai challenge pour les ingénieurs. Et c’est déjà une grande victoire. Notre objectif? Il faut garder les pieds sur terre (si je puis parler ainsi en ce qui me concerne): nous manquons d’expérience de l’endurance par rapport aux meilleurs de la discipline. Mais a priori je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas viser un top 5».

Nos dernières videos