Forum mondial de la langue française - L'économie, vecteur important de la Francophonie pour les participants

L'économie sera l'un des vecteurs importants à développer pour le futur de la Francophonie, ont conclu les 1.200 jeunes âgés entre 18 et 35 ans qui ont participé du 20 au 23 juillet à Liège au deuxième Forum mondial de la langue française placé sous le sceau de l'innovation.

Les participants estiment que la défense de la langue française passera par le développement de l'économie. Certaines études ont d'ailleurs démontré que lorsque les partenaires économiques parlent la même langue, les affaires prospèrent de 65%, a d'ailleurs souligné Philippe Suinen, le commissaire général du Forum.

Les 130 ateliers, organisés tout au long des 4 jours du Forum, auront servi d'accélérateur aux différents projets développés et analysés par des experts.

Francollia, rencontres d'entreprises Nord - Sud autour de "la francophonie créative" et de l'innovation, a par ailleurs proposé à une soixantaine d'entreprises francophones à travers le monde des rendez-vous individuels préprogrammés en face à face.

Le millier de participants présents souhaite désormais un suivi des différents projets. Une plateforme sera d'ailleurs créée afin de faciliter les échanges sur les projets voire le développement de nouvelles synergies.

Durant quatre jours, plus de 1.000 jeunes ont échangé autour de cinq axes: l'éducation, l'économie, la culture et les industries culturelles, la participation citoyenne et enfin la relation entre langue et créativité.