Une autre nouveauté du nouveau Plan wallon de développement rural: on va soutenir les petites infrastructures de santé dans les zones rurales.

«On parle beaucoup de problèmes de pénurie de généralistes », justifie René Collin.

C’est Maxime Prévot (Santé), qui gérera ce volet spécifique. Les aides en question, environ 10 millions, sont destinées à encourager la création d’associations de santé intégrée. Un peu moins de 7 millions sont aussi prévus pour améliorer l’accès aux services de la population, en créant des espaces multifonctionnels de moins de 600 m2 dans les communes rurales. Près de 6 millions sont aussi programmés pour des projets d’insertion sociale par l’agriculture.

Enfin, 30 millions seront consacrés au soutien du développement local par association de communes (projet commun autour du tourisme, des produits du terroir, etc.).

Nos dernières videos