article abonné offert

NAMUR

Comme si le sang grec coulait dans leurs veines

Comme si le sang grec coulait dans leurs veines

Le peuple grec mis à genoux par les financiers de la Troïka: saynète place du Théâtre. Eglantine Nyssen

Une vingtaine de personnes s’étaient donné rendez-vous ce jeudi à Namur pour sensibiliser les passants à la cause grecque.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 69 des 412 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos