LA D1 REPREND

La Gantoise: le conte de fées va-t-il durer ?

La Gantoise: le conte de fées va-t-il durer ?

BELGA

La saison de la confirmation est souvent la plus difficile. Gand mise sur la stabilité pour relever ce défi.

Des automatismes bien huilés

Le club cher au président Ivan De Witte nage en plein bonheur depuis de longs mois. Après avoir remporté en mai dernier le premier titre de champion de Belgique de son histoire, Gand vient de s’adjuger sa première Supercoupe. Le conte de fées va-t-il se poursuivre à la Ghelamco Arena? Et pourquoi pas?

Car Hein Vanhaezebrouck travaille visiblement dans la continuité d’une saison qui a dépassé toutes les attentes. D’autant aussi que Gand est parvenu, jusqu’ici du moins, à conserver dans sa quasi-totalité l’ossature d’un groupe qui a réalisé un petit miracle il y a deux mois. Et il l’a renforcé (et il devrait encore le faire ces prochaines semaines) par quelques renforts ciblés, notamment en défense. De plus, sa pépite Moses Simon ou le talentueux Nielsen sont demeurés au bercail.

En un mot comme en cent, les automatismes sont plus huilés que jamais, comme on a pu s’en rendre compte dernièrement contre Bordeaux (4-3) ou le Club (1-0). En fait, il n’y a pas de véritable faille dans cette équipe qui respire la confiance, la joie de vivre. Et qui dispose de nombreuses solutions de rechange, surtout offensivement.

Même si certains petits réglages devront encore être peaufinés dans le secteur défensif, les Buffalos sont prêts pour la reprise du championnat. Avec quelles ambitions? «Se qualifier pour les PO1 est un must, reconnaît Vanhaezebrouck. Tout comme effectuer le meilleur parcours possible en Coupe de Belgique. En ce qui concerne la Ligue des champions, il faudra attendre le tirage au sort (NDLR: le 27 août) pour en savoir un peu plus sur nos chances de bien figurer dans cette compétition que nous allons découvrir avec ravissement».

En football, on dit souvent que la saison de la confirmation est la plus difficile. C’est vrai que l’effet de surprise ne va plus nécessairement jouer en faveur des Gantois ces prochains mois. Mais ceux-ci, qui sont incontestablement dans une spirale positive et qui ont emmagasiné un maximum d’expérience dernièrement, voudront nous prouver le contraire.

«Le collectif demeurera notre arme principale, conclut le T1 des Buffalos. Nous serons meilleurs que la saison dernière, d’autant que chacun est bien décidé à se remettre en question.»

Le nouveau : Erik Johansson

Courtisé notamment par les Allemands de Hanovre ou les Espagnols de Villarreal, l’international suédois a finalement décidé de signer à Gand pour connaître à nouveau les joies d’une Ligue des champions qu’il a découverte la saison dernière avec Malmö.

Ce longiligne (1,92m) défenseur central de 26 ans, qui n’est arrivé que tout dernièrement à Gand car il a disputé le 2e tour qualificatif de la LC avec son ancien club, devrait être associé à Lasse Nielsen dans l’axe afin d’apporter une certaine stabilité à un secteur qui n’a pas toujours donné entière satisfaction durant la campagne de préparation. 

La fiche

Fondé en 1900

Président : I. De Witte (depuis 1999).

Budget : 46 millions €.

Stade : Ghelamco Arena (25 000 places).

Palmarès : 1x champion

Site internet : www.kaagent.be

Twitter : @KaaGent

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Charleroi 1 1 0 0 3/0 3
2 Union St-Gill. 1 1 0 0 3/1 3
3 Courtrai 1 1 0 0 2/0 3
4 FC Malines 1 1 0 0 3/2 3
5 St-Trond 1 1 0 0 2/1 3
6 Cercle Bruges 1 1 0 0 1/0 3
7 Eupen 1 0 0 1 2/2 1
8 FC Bruges 1 0 0 1 2/2 1
9 KRC Genk 1 0 0 1 1/1 1
9 Zulte-Waregem 1 0 0 1 1/1 1
11 Standard 1 0 0 1 1/1 1
11 OH Louvain 1 0 0 1 1/1 1
13 Antwerp 1 0 1 0 2/3 0
14 La Gantoise 1 0 1 0 1/2 0
15 Beerschot 1 0 1 0 0/1 0
16 Anderlecht 1 0 1 0 1/3 0
17 FC Seraing 1 0 1 0 0/2 0
18 Ostende 1 0 1 0 0/3 0
Nos dernières videos