Un Folestival rock et régional à Longueville

ÉdA

La neuvième édition du Folestival a lieu samedi à Longueville. Malgré un succès grandissant, l’organisateur tient à son ancrage régional.

Avis à tous les rockeurs du Brabant wallon, rendez-vous ce samedi à Longueville, dans le jardin de Jean-Marc-Deleuze pour la neuvième édition de son traditionnel Folestival.

La première partie fera la part belle à de jeunes artistes locaux venus se mettre en évidence, via l’opération «Tremplin», partenaire du Folestival.

L’occasion d’ouvrir les portes plus tôt que d’habitude, et de découvrir Bob Doug et Projet R. Originaire de Chaumont-Gistoux, Mathilde Hoslet, révélée par The Voice, sera la régionale de l’étape. Et surprise, elle sera rejointe par un autre candidat du télécrochet ertébéen, Sam De Noose.

Une soirée résolument rock

La soirée sera plus rock, avec la présence de Perry Rose et de Fred and the Healers, que l’organisateur avoue solliciter depuis longtemps. Typh Barrow aura ensuite droit à deux sets en début et en fin soirée.

La douceur de la jeune Bruxelloise contrastera avec la puissance des guitares électriques de la scène «rock». Le calme avant la tempête en quelque sorte. Elle annoncera en effet les têtes d’affiches du festival: Letz Zep et High/Voltage, deux des meilleurs groupes de cover du monde, respectivement de Led Zeppelin et d’AC/DC.

Une bière et un bus

En marge des concerts, Jean-Marc Deleuze est également impatient de vous faire goûter la Belle de Longueville, bière spécialement conçue pour le festival. Enfin, la commune chaumontoise en profitera pour inaugurer le «Haribus du 13 25», maison des jeunes itinérante offerte par le Folestival.

Plus de 2 500 personnes balanceront leur tignasse, ou ce qu’il en reste, au son des guitares qui suintent et des batteries qui claquent.

Plus d’informations sur le site:www.folestival.be