Windows 10 : les mises à jour seront automatiques et obligatoires

Windows 10 : les mises à jour seront automatiques et obligatoires

Avec Windows 10, Microsoft se passera de votre aval pour installer les mises à jour de la plate-forme. Internet

Le nouveau Windows 10 installera sans vous consulter les mises à jour fonctionnelles et de sécurité. C’est à prendre ou à laisser.

Relégués au second plan par la gratuité de la mise à jour à partir de Windows 7/8/8.1, les détails du lancement et du fonctionnement au quotidien de  Windows 10 filtrent au compte-gouttes alors que la nouvelle version du système d’exploitation sera disponible en ligne à partir du mercredi 29 juillet 2015.

+ Cliquer ici pour lire Windows 10 : la vérité sur les conditions obscures de la gratuité

Parmi les ruptures avec les pratiques passées de Microsoft, l’automatisation des mises à jour du système d’exploitation, sans possibilité de les retarder ou de ne jamais les appliquer, ne manquera pas de faire tiquer certains utilisateurs soucieux de contrôler leur ordinateur jusque dans les moindres détails.

« Oui, c’est vrai que Windows 10 appliquera automatiquement les mises à jour fonctionnelles et de sécurité », confirme Jean-Benoit Van Bunnen, de Microsoft Belux. « Le rythme sera variable, selon les période de une fois par mois ou une fois tous les deux mois. L’objectif, c’est que chacun dispose toujours de la meilleure version, la plus stable et la plus sûre. La dernière version est toujours la meilleure. »

La dernière version, toujours la meilleure, vraiment ? Dans l’histoire des systèmes d’exploitation, il n’est pas rare qu’une mise à jour entraîne soudainement son lot de bugs et de scories.

Choisir de retarder une mise à jour est un choix habituellement laissé au propriétaire d’un appareil (ordinateur, tablette, smartphone) qui permet parfois d’éviter d’installer un « update » problématique.

« Ces mises à jour automatiques permettent aussi d’avoir une installation globale homogène de notre système d’exploitation », ajoute Jean-Benoit Van Bunnen. « Ça évite la fragmentation, qui complique la tâche des développeurs ».

Faille du système d’exploitation mobile Android, la fragmentation représente cette situation inconfortable lorsque différentes versions d’un même OS (Operating System) cohabitent aux quatre coins du monde.

Pour les développeurs, notamment d’applications, c’est une plaie à l’heure de concevoir des programmes appelés à fonctionner de la même manière sur des systèmes habités par des versions sensiblement différentes du système d’exploitation.

Bref, si vous voulez continuer à choisir quand et comment vous installez les mises à jour de Windows, il ne vous reste plus qu’à… rester sur Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1.