BRUXELLES

Piétonnier : la Ville adopte de nouvelles mesures pour plus de propreté et de convivialité

Piétonnier : la Ville adopte de nouvelles mesures pour plus de propreté et de convivialité

Les autorités de la Ville de Bruxelles, lors de l’ouverture du piétonnier. Credit: JMQuinet/Reporters Reporters/QUINET Reporters/QUINET

La Ville de Bruxelles a adopté de nouvelles mesures pour renforcer la propreté et la convivialité sur le nouveau piétonnier ouvert depuis la fin du mois de juin sur les boulevards du centre de la capitale.

Un incivique averti en vaut deux. Une campagne de prévention et d’information a été lancée notamment pour rappeler que les infractions en la matière peuvent se solder par des amendes parfois salées (jusqu’à 350 euros).

En parallèle à la campagne de prévention et de sensibilisation réalisée avec l’aide de l’ASBL BRAVVO, les effectifs policiers sont renforcés sur la zone de jour comme de nuit. Quelque 80 poubelles supplémentaires ont également été installées.

De nouvelles patrouilles à vélos et en segways vont désormais circuler, également de nuit, en renfort des patrouilles pédestres déjà présentes.

40 nouvelles poubelles

Pour pallier les problèmes de propreté publique, 40 nouvelles poubelles ont été ajoutées aux 40 installées dès le 29 juin pour renforcer le dispositif existant (une vingtaine).

Rayon nettoyage, les équipes du service Propreté publique sont à pied d’œuvre chaque jour, dès 06h30, pour nettoyer la Ville avec tout le matériel requis. Durant l’après-midi, quatre ouvriers sont chargés d’entretenir la zone jusqu’à 20h00 en y réalisant un balayage manuel et la vidange des corbeilles publiques.

Le collège de la Ville a tenu à rappeler vendredi qu’il attendait de l’ensemble de la population le respect du piétonnier imaginé comme un espace de convivialité, et de vivre-ensemble, «non seulement pour son confort personnel, mais surtout pour celui des autres usagers».

Il a donc lancé une nouvelle campagne de prévention bilingue sous le slogan «Respect et propreté sur mon piétonnier» concrétisée par la diffusion de brochures et affiches, pour informer et de sensibiliser les citoyens contre les comportements inciviques passibles d’amendes: le bruit et le tapage, la consommation excessive d’alcool et l’ivresse publique, le jet de déchets et la propreté publique, les faits d’uriner et la cohabitation entre les circulations à vélo et à pied.