Les photos crépusculaires de la mort des parcs d’attractions américains

L’activiste américain Seph Lawless fige ces décors surréalistes où la nature reprend ses droits sur les montagnes russes et les carrousels.

Après les centres commerciaux à l’abandon, les parcs d’attractions en déliquescence !

+ Cliquer ici pour (re)découvrir les photos des centres commerciaux US abandonnés

Activiste, artiste et photographe, Seph Lawless illustre avec force et fracas un nouveau rapport saisissant à classer dans son autopsie de l’Amérique en perdition économique et sociétale.

Celui qui en 2014 avait ouvert les yeux des adeptes de la surconsommation avec ses photos dédiées aux « shopping malls » désertés revient avec panache avec une nouvelle série d’images consacrées aux « amusent parks ».

+ Cliquer ici pour découvrir son livre « Bizarro »

Aux quatre coins des USA, des parcs d’attractions jadis florissants ferment leurs portes, écornant un peu plus encore le vain mirage de l’American Dream.

La nature reprend ses droits. La végétation s’invite sur les montagnes désaffectées et les carrousels oubliés.

Retranché derrière un pseudonyme, Seph Lawless entend dénoncer « les effets dévastateurs sur nos villes de la globalisation, des exodes des populations, des délocalisations des emplois américains. »

+ Cliquer ici pour découvrir le site de Seph Lawless