article abonné offert

La justice sait depuis avril

Christine Wilwerth l’admet: «Il y a eu un certain immobilisme dans ce dossier.» En effet, le parquet de Verviers est au courant des faits, depuis le 9 avril.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 150 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos