Des histoires bien ancrées en Wallonie

Jo Guilleaume aime raconter ce qui le touche au plus près de ses racines wallonnes. Julien Rensonnet

Dès ce samedi, L’Avenir publie dans ses «pages été » une nouvelle tirée d’un recueil intitulé «Contes et nouvelles du Condroz et d’ailleurs ».

Son auteur? Jo Guilleaume. Ce nom vous est peut-être familier. Normal, sa plume s’est exprimée pendant de longues années dans les pages de votre journal. Durant 35 ans, cet enfant de Natoye (près de Ciney) a officié au sein de la rédaction sportive.

De son passé journalistique, Jo Guillaume a conservé l’écriture vivace, le sens du dialogue et de la bonne répartie qu’on imagine cultivée dans ces beaux lieux de convivialité où le verre de bière se partage comme un compliment.

Des nouvelles compilées dans cet ouvrage qui sortira sous peu aux Éditions Namuroises, nous avons choisi, de vous livrer, en primeur, une histoire liée au Tour de France. Quoi de plus logique en ce début d’été où la Grande Boucle s’invite en Wallonie.

Dans sa préface, le cinéaste Benoît Mariage (autre ancien de L’Avenir) écrit: «Ce que j’aime le plus chez Jo? Cette capacité à s’émerveiller de tout: une rencontre éphémère, une anecdote racontée ou un légume fraîchement retiré de son merveilleux potager ». On ne peut que souscrire à ces propos.

Jo Guilleaume, «Contes et nouvelles du Condroz et d’ailleurs» , Les Éditions Namuroises.

Nos dernières videos