Toujours «fâchée, déterminée et solidaire», la ministre communautaire de l’Éducation, Joëlle Milquet (cdH), s’est défendue face aux attaques de mauvaise gestion de la crise.

«Nous avons pris les mesures nécessaires à temps. Des décisions rapides, claires, a-t-elle répliqué. Évidemment qu’il faudra tirer les leçons de ce qu’il s’est passé. Je n’ai aucun problème avec l’idée d’une commission spéciale, mais il faudra aussi un groupe d’experts pour prévoir le nouveau dispositif.»

La ministre a, par ailleurs, indiqué qu’un avocat a été désigné afin d’étudier les fuites et de déposer le cas échéant des procédures judiciaires et disciplinaires.

Nos dernières videos