article abonné offert

cdH : « On se réjouit des 3 mois de travail »

cdH : « On se réjouit des 3 mois de travail »

Maxime Prévot: «pas de claquements de porte ou de haussement de voix.» Belga

«Le collectif reconnaît des avanceés significatives, mais le point d’achoppement reste l’emprise au sol.» Maxime Prévot, accepte le constat: les négociations menées pendant 3 mois, et pendant 9 heures successives ce jeudi (dignes d’un conclave budgétaire régional), n’ont pas abouti complètement.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 23 des 105 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos