Une offre à étoffer

EdA

Dans un premier temps, le Kadjar doit se contenter d’une offre mécanique assez restreinte. En essence, Renault ne propose par exemple que son 1.2

TCe de 130 ch. Si sa souplesse, confortable en ville, ne pose pas de problème, son couple un peu «faiblard» (205 Nm) le pénalise sur les grosses relances. Du coup, bien qu’offrant la même puissance, le 1.6 l dCi se montre nettement plus convaincant grâce à ses 320 Nm. C’est d’ailleurs ce moteur qu’il faudra retenir si l’on souhaite bénéficier d’une transmission intégrale. Le gros des ventes devrait toutefois se concentrer sur le 1.5 dCi 110, bien connu du groupe Renault, avec ses moins de 100g de CO2/km. Le seul moteur, pour le moment, à se décliner sur demande avec une transmission automatique (double embrayage à six rapports).

Nos dernières videos