article abonné offert

Une rénovation bien peu académique

Quelques vestiges de l'ancien Mont de Piété. Une pièce, gardée par deux portes de fer, servait de coffre-fort. Les objets passaient d'une pièce à l'autre par un petit grillage. Ailleurs, on découvre des linteaux incurvés, témoins sansa doute de la présence de tourniquets, censés favoriser un dépôt à l'abri des regards.ÉdA – 3034447731

Du 20 au 28 juin, les élèves de l’académie des Beaux-Arts exposent leurs travaux. L’occasion pour les Namurois d’admirer une rénovation hors normes.