TOURNAI

15 ou 18 € pour un « jogging » : l’organisateur s’explique

15 ou 18 € pour un « jogging » : l’organisateur s’explique

La ville aux Cinq Clochers constituera la première étape de l’Eurometropole Nocturne Tour. Com.

Organiser une course le soir dans la ville, l’idée est séduisante. Mais le prix paraît prohibitif. L’organisateur l’admet et s’en explique.

Professeur d’éducation physique à la base, le Courtraisien Kurt Goethals est aussi le patron d’un bureau d’événements sportifs. À son actif, des courses cyclistes, des joggings, un village foot, dans le Courtraisis et à Gand. L’an dernier il s’est associé à d’autres organisateurs sur Bruges et Ypres. Ensemble, ils développent le concept de courses à pied en soirée dans des centres historiques.

Séduisant mais cher

C’est ce qui amène Kurt Goethals à Tournai tout prochainement. La ville aux Cinq clochers constituera la première étape de l’Eurometropole Nocturne Tour, un ensemble de trois courses qui se dérouleront, à la tombée de la nuit. Les dates: Tournai, le vendredi 19 juin, Courtrai, le samedi 27 juin et Lille, en 2016.

Séduisant autant par l’aspect nocturne que par le côté eurométropolitain: «Avec le sport, tu peux dépasser bien des frontières, en vrai et dans ta tête aussi, non?»

Séduisant mais cher: 15€ pour le circuit 5 km, 18€ pour celui de 10 km. Prohibitif si l’on s’en réfère aux tarifs pratiqués lors des courses du challenge ACRHO: 3,5€. Moins si on considère les 25€ des 20 km de Bruxelles…

Kurt Goethals que nous avons joint par téléphone admet d’emblée que le prix n’est pas conforme à la pratique habituelle du jogging. «Et c’est sûr que je vais laisser tomber les 2€ de supplément pour les inscriptions le jour même. Je sais aussi que je vais devoir multiplier les partenariats et le sponsoring pour faire baisser le prix à l’avenir.»

Une course «sensation»

Toutefois l’homme défend son bébé avec conviction. «Il y a trois piliers dans les courses. Celles de l’ACRHO, que je connais, font partie du premier, le plus répandu. Ensuite, il y a les courses «sensation» qui cherchent à apporter quelque chose en plus: les tarifs vont de 15 à 40€, comme à Anvers par exemple.

Enfin le dernier pilier, ce sont les grands marathons à travers le monde. C’est une autre division.»

Kurt Goethals explique en quoi ses courses appartiennent au registre «sensation». « Ce sont des circuits nocturnes, avec de gros moyens matériels et humais. Appuis lumineux, animations musicales tous les 800 m, t-shirt technique offert à votre nom ou prénom, tout comme notre porte-clé souvenir qui va bien au-delà du gadget. On utilise aussi un nouveau système d’accrochage des dossards. Nos concurrents ont encore la possibilité de charger les vingt secondes du moment de leur arrivée… Tout est professionnalisé de bout en bout. Avec les 21% de TVA au passage…»

Sur son site internet, à propos de la course de l’an dernier à Courtrai (1200 participants), il notait «Le soir même, il y a 300 travailleurs qui s’activent, dont 180 signaleurs, des volontaires pour l’accueil et pour les inscriptions. Une équipe logistique se met au travail des jours à l’avance…»

Les Courtraisiens connaissent mal Tournai

Comme pour s’excuser, il revient de lui-même à: «Mais c’est vrai que je dois ajuster le prix… Allez, je vais le dire: ça passe plus facilement à Courtrai qu’en Wallonie… Je pense d’ailleurs qu’il y aura pas mal de Courtraisiens qui viendront courir à Tournai ce soir-là. En préparant la course, je me suis rendu compte que les Tournaisiens connaissaient mieux Courtrai que les Courtraisiens ne connaissent Tournai. Ce sera une bonne occasion pour ceux qui aiment courir de découvrir Tournai.

Avec l’échevin des Sports (Tarik Bouziane) on a opté pour le vendredi 19 juin pour ne pas ennuyer le monde, le jour principal de la fête de la musique (le samedi), mais ce sera déjà un peu la fête. Et avec notre organisation, encore plus j’espère…»

Tournai, le vendredi 19 juin à 21h30. Inscriptions (15 ou 18€) sur midzomerrun.be ou sur place à partir de 18 h.