CULTURE

PHOTOS | Du belge sur les épaules des acteurs à Cannes

La costumière belge Pascaline Chavanne s’est occupée de l’habillage des acteurs dans le film d’ouverture de ce 68e Festival de Cannes, «La Tête haute», qui est présenté mercredi.

Réalisé par Emmanuelle Bercot, le long-métrage trace le parcours éducatif de Malony, de 6 à 18 ans, qu’une juge des enfants, interprétée par Catherine Deneuve, et un éducateur, Benoît Magimel, tentent inlassablement de sauver.

Originaire de Wanze (près de Huy, en province de Liège), Pascaline Chavanne habite désormais à Paris où elle a son atelier. Rien ne prédestinait pourtant la costumière à endosser ce métier. À 20 ans, alors qu’elle suivait des études de scénographie à Liège et qu’elle rêvait d’un métier plus créatif et plus humain, on lui a parlé d’une formation sur le costume à Paris qu’elle a suivie.

Œuvrant pour le septième art depuis plus de vingt ans, on lui doit les costumes de tous les films de François Ozon, notamment «Huit femmes» et «Potiche». Elle a collaboré avec André Téchiné, Patrice Leconte ou encore Joann Sfar.

En février 2014, elle a reçu un César dans la catégorie «Meilleurs costumes» pour le film «Renoir».